Initiatives interreligieuses et altruisme

 

 

 

Des initiatives interreligieuses rapprochent citoyens et leaders

Kenya : des musulmans protègent
des chrétiens lors d’une attaque

567854f4c46188ca038b45f1Des islamistes somaliens shebab ont attaqué un bus au nord-est du Kenya tuant deux personnes et en blessant six autres. Le bilan aurait pu être plus lourd sans le courage des passagers musulmans, qui ont refusé de se séparer des chrétiens.

De quoi vous redonner foi en l’humanité. Le bus qui faisait la liaison entre Mandera, au nord-est du Kenya et Nairobi a été le théâtre d’un tragique morceau de bravoure. Alors que les passagers font route vers la capitale, des islamistes shebab attaquent l’autocar. Ils sont à proximité d’Elwak, à environ 150 km au sud de Mandera, à la frontière somalienne. Les assaillants demandent aux musulmans de s’écarter des chrétiens. Selon le chauffeur, joint pas une employée de la compagnie de bus, ces derniers refusent :  «Tuez-nous ensemble ou laissez-nous tranquille.» Une attitude qui a mis sous pression les bourreaux les conduisant à partir. Deux personnes seront tout de même assassinées dont une qui a tenté de fuir.

https://francais.rt.com/international/12504-kenya–musulmans-protegent-chretiens

Imams et Prêtres Ensemble pour l’Égypte

Le 10 décembre 2015, lors d’une cérémonie publique, plus de 200 imams et prêtres ont reçu leur certificat de participation au programme de formation de trois ans Ensemble pour l’Égypte.

EgypteCe programme lancé par le diocèse anglican d’Égypte a permis aux prêtres et aux imams d’œuvrer côte à côte dans le travail social et humanitaire. Le programme a démontré que des leaders issus d’expériences religieuses très diverses peuvent travailler ensemble, devenir des amis et poser ainsi les fondements des futures relations entre chrétiens et musulmans en Égypte. Le but de Ensemble pour l’Égypte est justement de créer dans la société des noyaux stables qui favoriseront un avenir de tolérance entre les religions.

La cérémonie s’est conclue sur un moment festif où les nouveaux « diplômés » étaient visiblement à l’aise pour partager rires, histoires, conversations amicales et photos.

http://www.anglicannews.org/news/2015/12/imams-and-priests-celebrate-the-together-for-egypt-project.aspx

Les Focolari tendent la main aux musulmans

Le mouvement des Focolari et les communautés musulmanes d’Italie ont décidé d’instaurer entre eux un Pacte de proximité et de collaboration.

FocolariAlors que la violence terroriste et les conflits ne semblent pas diminuer, que des centaines de personnes innocentes sont tuées tous les jours, ceux qui ont à cœur la coexistence pacifique et le développement solidaire des sociétés ressentent le besoin de s’engager et de prendre leurs responsabilités en faveur de la paix. Les promoteurs de cette initiative veulent faire connaître à l’opinion publique les parcours de fraternité et de miséricorde entrepris par des chrétiens et des musulmans, leurs réflexions et leurs histoires, fruit d’un travail patient entamé il y a des années et qui a abouti à la création de rapports interpersonnels, de solidarité entre les familles, de respect et d’estime réciproque.

http://www.news.va/fr/news/les-focolari-tendent-la-main-aux-musulmans

« Un guerrier qui se bat sur le front de la paix »

Un évêque, un imam et un pasteur s’unissent  au milieu du conflit qui déchire les civils en Centrafrique. Mgr Dieudonné Nzapalainga répond à tous les appels de détresse, circule au milieu des dangers. Imaginez la réponse des jeunes lorsqu’il les invite à pardonner à leurs ennemis… Pour lui, ce guerrier qui se bat sur le front de la paix, « le pardon c’est la vie ».

À découvrir : CENTRAL AFRICA: Bishop Nzapalainga on the peace front – CatholicRadioTVNet
https://www.youtube.com/watch?v=3U_fpavh2ao version française, sous-titres anglais

La Paix, un dimanche

Dimanche dernier, je participais à une rencontre où des personnes juives, musulmanes, chrétiennes se rencontraient autour d’un même thème : la Miséricorde. Bien sûr la question de la Paix a vite fait l’objet de partage…Comment faire Miséricorde lorsque la violence nous frappe en plein cœur?….Une femme juive qui rentrait d’un voyage en Palestine où elle a rencontré des Israéliens et Palestiniens qui travaillent pour essayer, ensemble, de construire la Paix, nous rapportait cette phrase d’un  Palestinien «  Si vous voulez connaître la Paix, il vous faut connaître ceux que vous combattez ».

Puissions- nous avoir des cœurs ouverts au dialogue et devenir des «  Faiseurs de Paix » Louisette Lelièvre

….

Faithbook : à la rencontre d’initiatives de paix
entre les religions

Faithbook-01

Anne-LaureUn jeune couple, Anne-Laure et Frédéric Pascal, est parti autour du monde à la rencontre d’initiatives concrètes portées par des hommes de diverses religions. Histoire de montrer que les différences religieuses ne sont pas seulement sources de conflits, mais peuvent aussi faire avancer la paix et aider à améliorer la vie des hommes.

Ce tour du monde là s’appelle Faithbook. Tout un programme.
Après avoir rappelé aux nuls en anglais que « faith » veut dire « foi », on comprend mieux le projet d’Anne-Laure et Pascal : aller rencontrer des initiatives concrètes (en matière de sport, éducation, environnement…), montées ensemble par des personnes de diverses religions. Radical pour montrer que les différences religieuses ne condamnent pas les hommes à s’observer de loin ou à se déchirer.

Eux ont la foi chrétienne, mais aussi l’envie de s’ouvrir aux autres. « J’ai eu la chance de grandir dans une famille où l’on m’a enseigné très tôt le goût de la rencontre, explique Anne-Laure, qui travaillait comme documentaliste à l’Institut catholique de Lille. Le multiculturalisme est une véritable chance aujourd’hui. Trop souvent nous sommes prisonniers des frontières, de nos peurs. » Frédéric, lui, est journaliste : « On a réfléchi à ce qui nous motivait. Il y avait les relations des chrétiens à la société et le dialogue interreligieux pour la paix. C’est un enjeu pour le monde et  aussi pour nous ! ».

http://www.reussirmavie.net/Faithbook-a-la-rencontre-d-initiatives-de-paix-entre-les-religions_a1299.html

Religions pour la paix International

twoReligions pour la Paix est une organisation internationale
qui promeut l’action concertée
des diverses communautés de foi
en faveur de la paix.

La coopération inter-religieuse pour la paix est le signe distinctif de Religions pour la Paix. Cette pratique de la coopération inclut le dialogue inter-religieux et les fruits d’une action concrète. En travaillant ensemble, les communautés approfondissent des préoccupations éthiques qui leur sont chères et largement partagées, qu’il s’agisse, par exemple, de la transformation des conflits violents, de la promotion de sociétés porteuses de relations justes et harmonieuses, de développement humain et de protection de la création. Religions pour la Paix traduit ces préoccupations morales partagées en actions concrètes.

Grâce au leadership régional ou international de Religions pour la Paix, des leaders religieux émettent des déclarations communes, ou lancent des pétitions par exemple, en 2015, sur les conséquences des changements climatiques sur les populations locales et les nécessaires décisions qui relèvent des États.

En savoir plus:

http://www.religionsforpeaceinternational.org/
https://en.wikipedia.org/wiki/Religions_for_Peace
http://www.rfp.org/sites/default/files/pubications/Vienna%20Declaration%20-%20Final.pdf
Déclaration de Vienne (2013) sur la vision multi-religieuse de la paix
Richard Renshaw
Montréal

Une église-synagogue-mosquée à Berlin

ProjetInterfaith-01Ni église, ni synagogue, ni mosquée, le projet d’une « Maison de l’Unique » dans la capitale allemande est un peu des trois à la fois. Elle sera construite sur les ruines de quatre églises retrouvées lors de des fouilles archéologiques, dont la plus ancienne église de Berlin, la « Petrikirche » (église saint Pierre) sur un site proche de « l’Île des musées », dans la rue Gertrauden, au centre de la ville.

ProjetInterfaith-02Dédié à la prière, à la contemplation et à l’enseignement, ce projet est né du dialogue amical entre le pasteur Gregor Hohberg, le rabbin Tovia Ben-Chorin et l’imam Kadir Sanci.

Le lieu sera entièrement financé par des dons. Les initiateurs du projet espèrent récolter 43, 5 millions d’euros, la somme nécessaire pour commencer, en 2016, la construction de l’édifice qui comprendra trois salles respectant les attentes de chaque religion.

Découvrir la face religieuse de son quartier

Par un beau jour d’automne, nous avons été invités, gens du quartier Villeray à Montréal, à visiter trois lieux de culte du quartier soit une église catholique, une mosquée et un temple hindou. L’accueil dans chacun des lieux fut chaleureux et fraternel. Nous avons compris que quelle que soit notre foi, nous étions tous appelés à être de meilleurs humains les uns(es) pour les autres, à être plus généreux, plus accueillants, plus justes et sans jugement. Nous avons tous et toutes souhaité recommencer l’expérience. Ce qui se fera l’an prochain.

Je souhaite à tous et toutes de vivre des moments de rencontre avec des gens qui semblent différents mais qui sont tellement semblables dans leur désir de travailler à rendre le monde meilleur et pour que la paix arrive.

Diane Brunet-Ducharme

..

Altruisme, vertu citoyenne

Le fondateur de Facebook annonce le don de 99%
de ses actions

1097844-photo-illustrant-leur-lettre-coupleLe patron-fondateur de Facebook Mark Zuckerberg et son épouse Priscilla Chan ont annoncé mardi la naissance de leur premier enfant, Maxima, et le don à terme de la quasi totalité de leurs actions à leur nouvelle fondation, suivant la piste philanthrope de Bill et Melinda Gates.

Dans une «Lettre à notre fille Max» mise en ligne sur Facebook, le couple annonce le lancement de leur fondation caritative, la Chan Zuckerberg Initiative.

Avant d’annoncer mardi le legs à terme de presque toutes leurs actions Facebook, le couple Zuckerberg avait déjà fait plusieurs dons, de bien moindre ampleur: 120 millions de dollars aux écoles publiques de la baie de San Francisco en 2014 après 100 millions versés aux écoles publiques de Newark, sur la côte est. «Une goutte d’eau», admettaient-ils à l’époque, cette première incursion ayant en outre reçu des critiques mitigées.

Mark Zuckerberg est à l’heure actuelle le 7e homme le plus riche du monde, avec une fortune estimée en temps réel à 46,8 milliards de dollars par Forbes.

http://techno.lapresse.ca/nouvelles/internet/201512/01/01-4926703-le-fondateur-de-facebook-annonce-le-don-de-99-de-ses-actions.php

Donner la moitié de son salaire

Donner plus de 50 % de son salaire brut à des œuvres de charité, c’est possible ? C’est ce que font Julia Wise et Jeff Kaufman, deux nouveaux parents de la région de Boston. Leur expérience « d’altruisme efficace », une philosophie qui gagne en popularité, est racontée dans le livre Strangers Drowning (Penguin Press). La Presse s’est entretenue avec Julia Wise.

Le mouvement de l’altruisme efficace (effective altruism en anglais) gagne en popularité aux États-Unis et ailleurs. De quoi s’agit-il ?

L’altruisme efficace, c’est simplement utiliser les résultats et la raison comme guides pour avoir le plus grand impact sur la vie des autres. Nous, les résidants des pays développés, pouvons oublier à quel point nous sommes chanceux, car nous comparons souvent notre rythme de vie avec celui de nos voisins. Or, l’être humain moyen en 2015 a des revenus de moins de 3000 $ par an. Donc, même une petite somme pour nous peut être vitale pour quelqu’un ailleurs dans le monde, qu’il s’agisse d’eau potable, de traitements médicaux pour un enfant, d’un meilleur gagne-pain… Nous avons une capacité extraordinaire : celle de pouvoir changer la vie des gens avec une somme d’argent qui n’est pas cruciale pour nous.

http://plus.lapresse.ca/screens/db62df67-6057-4ce2-8aac-49d88f1129ae|_0.html

 

Pour créer un monde juste et harmonieux

Vétérans contre la guerre

Pour protester contre les bombardements britanniques en Syrie récemment décidés, des anciens militaires britanniques se sont rendus, le mardi 8 décembre 2015, au 10 Downing Street pour jeter par terre leurs médailles. Membres de l’association Veterans for Peace (« Vétérans pour la paix », qui regroupe des membres ayant combattu pour l’Angleterre depuis la Seconde Guerre mondiale), ils se disent « dégoûtés » par l’attitude guerrière de leur pays et ne veulent plus dans ces conditions porter leurs récompenses.

http://mobile.lemonde.fr/europe/video/2015/12/08/des-veterans-anglais-jettent-leurs-medailles-de-guerre_4827312_3214.html?xtref=http://m.facebook.com&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed

.

________

Encourageons les initiatives pour la paix!

Écrire sur le site quelques mots à propos de l’initiative sous forme de commentaire au bas de la page ou envoyez votre message à :
contact@prixpublicpaix.org

Les initiatives qui recevront  suffisamment d’appuis, sous forme de commentaires (totalisant une centaine de lignes de texte), seront automatiquement nominées  au Prix du Public pour la Paix (Lire les détails).

https://prixpublicpaix.org/

Une réflexion sur “Initiatives interreligieuses et altruisme

  1. Vive l’initiative « Faithbook » initiée par un jeune couple; émerveillement que toutes ces initiatives de paix, de reconnaissance dans l’altérité et d’audace dans les rencontres!
    Longue vie à tous ces chemins d’ouverture qui disent que la Paix se tisse concrètement chaque jour!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s