MOVIMIENTO RIOS VIVOS – COLOMBIE

RIOS VIVOS PNG-FR

Organisation sociale pour la défense du territoire, des droits de l’homme et de l’environnement

RIOS VIVOS (fleuves vivants) est un mouvement qui réunit les organisations sociales des sous-régions de l’ouest, du nord et du bas Cauca à Antioquia, un département du nord-ouest de la Colombie. Cette initiative a été créée pour faire face à la peur générée par tant de violence dans la région et pour semer l’espoir parmi les habitants.

Ce sont des familles de pêcheurs, de muletiers, d’agriculteurs, de cuisinières, de ménagères, de commerçants, de femmes et de jeunes parmi d’autres secteurs de la ruralité, organisées en associations appelées, dans la plupart des cas, Association des victimes et des populations affectées par des mégaprojets.

RIOS VIVOS a pour objectif de défendre le droit des populations de rester sur leur territoire, en tant qu’espace vital, et de défendre aussi leurs droits civils, politiques, économiques, sociaux, culturels et environnementaux. RIOS VIVOS cherche également à transformer la politique minière-énergétique en Colombie, considérée comme l’une des causes des déplacements de population au cours des dernières décennies.

RIOS VIVOS a ainsi une tradition de lutte contre les mégaprojets hydroélectriques et miniers qui causent des violations des droits de l’homme ainsi que des dommages graves et irréparables à l’environnement. Leurs actions et leurs résistances, malgré les menaces et les attaques constantes visant à anéantir les populations, ont permis non seulement leur survie, mais également la reconstruction du tissu social et la consolidation de la paix. Son combat contre Hidroituango, le plus grand mégaprojet hydroélectrique en Colombie, est considéré comme emblématique en raison de la gravité des conséquences qu’il produit.

Ses onze ans d’histoire ont été des temps de résistance, de résilience et de construction du tissu social. RIOS VIVOS est constamment à la recherche de solutions et en particulier de la paix dans sa région, au-delà des dures réalités auxquelles les communautés sont confrontées:

«Au début, nous pensions que l’idée de protester contre le ‘monstre’ était une idée folle, qu’ils nous tueraient lors de la première tentative ou nous feraient disparaître, ou nous jetteraient en prison, même certains continuent de le penser et avec raison, car tout cela était vrai, tout cela nous est arrivé et continue de se produire. D’abord, grandes et petites réunions, assemblées presque clandestines, car l’armée et la police ont déployé tous leurs efforts dès le début pour empêcher nos rencontres; beaucoup de café et une réunion après l’autre dans les cafétérias, dans chaque parc des municipalités touchées, nous parlions à voix basse quoi faire, certains ont dit que de toute façon, si nous restions silencieux, ils pouvaient aussi nous tuer, que ne rien faire ne garantissait pas la vie, mais ne le pas faire non plus, parce que la vie sur ces terres a toujours eu très peu de valeur. »

RIOS VIVOS, à l’instar de centaines d’organisations, s’est engagé en faveur de la paix en Colombie. De diverses manières, tous et toutes font appel à la paix basée sur la justice sociale, demandent de garantir les droits humains et de mettre fin aux mégaprojets étrangers ou nationaux qui cherchent uniquement à satisfaire les intérêts économiques des grandes corporations au mépris de la vie et la culture de populations entières.

RIOS VIVOS exprime les sentiments de nombreuses personnes, peuples et pays victimes de l’industrie extractive dans le monde entier. Sa voix et ses actions défient un monstre. Son processus a une longue trajectoire de confrontation à la mort, à la disparition forcée, aux massacres perpétuels et aux dommages causés à l’environnement.

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page :

https://prixpublicpaix.org/movimiento-rios-vivos-colombie/

Ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

En savoir plus (en espagnol) : https://riosvivoscolombia.org/

Rehmat Aziz Khan Chitrali – Pakistan

Rehmat-pub-FR

La voix des communautés sans voix, militant pour la paix et défenseur des droits de l’homme pour tous

Rehmat Aziz Chitrali vit à Khyber Pakhtunkhwa, province du Pakistan. Il est linguiste, poète, auteur, traducteur, activiste social, chercheur culturel, militant pour la paix et défenseur des droits de l’homme et développeur de logiciels.

Il œuvre dans la lutte contre l’extrémisme violent au Pakistan. Il diffuse un message de paix à travers son initiative «Mon langage et ma poésie pour la paix». Il travaille à la résolution des conflits entre les villageois, principalement entre les hommes et les femmes. Il est connu pour sa capacité à mobiliser des personnes et des ressources pour la construction de la paix. Rehmat Aziz possède une vaste expérience de plaidoyer en faveur d’un changement systémique lié à l’inclusion des femmes et des jeunes pour la prévention, la résolution de conflits, la consolidation de la paix et la sécurité au niveau régional.

Engagé à protéger les droits fondamentaux des jeunes femmes, des filles et des garçons au Pakistan, il a sensibilisé les parents à permettre à leurs filles d’aller à l’école pour un enseignement en langue maternelle. Avec son initiative «Stop au mariage forcé», il lutte contre le mariage forcé de jeunes femmes avec des hommes âgés. Il lutte également contre la torture physique et la violence à l’égard des femmes et des filles dans une société dominée par les hommes. Il mobilise les femmes et les filles pour leur autonomisation et la construction de la paix dans leurs régions.

Il détient un record mondial dans le domaine de la linguistique et de l’informatique. Il est la première personne au monde à créer un logiciel permettant l’écriture de 40 langues en danger sur une seule plate-forme. Pendant le régime taliban, Rehmat Aziz a créé le Khowar Wikipedia sur Internet et a rédigé des articles en langue khowar sur des sujets restreints par les Talibans: éducation, droits humains, droits des jeunes, paix, droits des femmes, droits des enfants, droits fondamentaux , éducation dans la langue maternelle des garçons et des filles au niveau primaire et préservation des langues régionales en péril d’extinction dans le nord du Pakistan.

Malgré les difficultés de la région liées à l’éloignement et aux tensions sécuritaires, Rehmat Aziz a continué à promouvoir la langue khowar et son développement, ainsi que les 69 autres langues régionales en danger d’extinction. Avec ses œuvres littéraires et linguistiques, il promeut des qualités essentielles pour une société progressiste telles que l’amour, l’affection, l’égalité des sexes, le dévouement, la vérité, la tolérance mutuelle, la paix et l’harmonie linguistique interprovinciale.

Il a déjà reçu de nombreuses récompenses nationales et internationales, des médailles d’or, des récompenses pour son excellente performance, sa contribution et ses travaux consacrés à la linguistique. Il poursuit ses activités linguistiques et littéraires pour les langues maternelles et il est une source d’inspiration pour les jeunes générations. Il a participé au Forum des jeunes des Nations Unies au nom du Pakistan. Il a travaillé comme annonceur dans le premier film environnemental de Khowar, Markhoor. Sa voix et son art sont largement applaudis dans la communauté des orateurs de Khowar. L’organisation de la société civile pakistanaise, My Voice Unheard, l’a justement appelé «Le cerveau linguistique». Une autre organisation, Bolo Jawan, l’appelait également «Celui qui préserve les langues».

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de Rehmat Aziz et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Pour en savoir plus :

https://www.poemhunter.com/rehmat-azizchitrali/biography/

https://tribune.com.pk/story/791766/tech-talk-typing-in-tongues-now-a-click-away/

HECHO EN LIBERTAD, MEXIQUE

 

HECHO LIBER-FR-FINAL

Initiative pour la réinsertion sociale des jeunes dans un contexte de criminalité, de prison et de violence

HECHO EN LIBERTAD (Fait en liberté) est né à Mexico et cherche à renforcer le pouvoir économique des jeunes dans le contexte de la prison, du crime et de la violence en offrant une alternative économique à la réintégration sociale par le biais de méthodologies participatives.

Ce modèle d’intervention, HECHO EN LIBERTAD, est une initiative de INSADE A.C.  Interculturalidad Salud y Derechos, une organisation civile à but non lucratif qui travaille de manière continue avec les populations vivant dans des contextes de pauvreté, de violence et de marginalisation depuis plus de 10 ans. Ce sont en particulier des enfants, des adolescents et des jeunes en conflit avec la loi, en libération conditionnelle, en situation de risque et de vulnérabilité sociale de la capitale Mexico, de l’État de Mexico, de Tlaxcala et de Nuevo León.

HECHO EN LIBERTAD est né pour répondre aux préoccupations des adolescents et à leur désir de progresser. Les adolescents qui entrent dans les centres de détention sont stigmatisés en tant que « délinquants juvéniles » et dans la plupart des cas, ils sont forcés de participer à des programmes ou rien n’est fait car « ils ne changeront pas ». Lorsque les jeunes quittent ces centres, les possibilités de réinsertion sont minimes. Une grande partie d’entre eux sont enclins à choisir une voie facile, à retourner au crime et, par conséquent, à augmenter la probabilité de se retrouver dans une prison.

Dans ce contexte, HECHO EN LIBERTAD a amorcé la phase des compétences entrepreneuriales et de l’accès aux ressources financières. Tout d’abord, les adolescents proposent un projet  économique réalisable (possible de réaliser) à partir de leur réalité, puis ils sont associés ou liés à des partenaires qui peuvent leur accorder des crédits. Certaines entreprises ont été intéressées à contribuer à la cause de cette association et à fournir un financement.

HECHO EN LIBERTAD a aidé plus de 2 300 jeunes et accordé environ 50 crédits. Bien qu’il s’agisse d’une association relativement récente, elle a connu un taux de réussite de 100% en 11 ans d’existence, et aucun des jeunes avec qui elle a travaillé n’a récidivé. Ces jeunes ne cherchent que des possibilités de réintégration dans la vie active et de ne pas être stigmatisés. C’est là que réside le succès de ce modèle.

HECHO EN LIBERTAD possède sa propre marque, avec son propre site Web et Facebook où elle vend les produits que les jeunes entrepreneurs fabriquent  à l’intérieur et à l’extérieur de ces centres. Grâce au travail du projet HECHO EN LIBERTAD, des milliers de jeunes ont trouvé une deuxième chance de changer leur avenir et de bâtir un meilleur pays.

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

En savoir plus (en espagnol) : http://hechoenlibertad.org.mx/

 

L’édition 2019 du Prix du Public pour la Paix est officiellement lancée!

ppp-2019-fr

Pour la sixième année consécutive, le Prix du Public pour la Paix reçoit les propositions de noms d’artisanes et artisans de paix et de leurs initiatives pour la réconciliation, la non-violence, la justice, la solidarité et la paix, et ce à un niveau local, national ou international.

Le Prix du Public pour la Paix (PPP) est la seule distinction pour la paix au monde dans laquelle les candidats sont proposés, nominés et appuyés par de simples citoyen-ne-s de la planète. C’est le grand public qui a la mission d’identifier et de dénicher toute personne ou initiative qui mérite de sortir de l’anonymat grâce à son engagement pour la paix.

Le PPP n’offre pas de récompense pécuniaire, mais depuis 2014, il a déjà grandement contribué à faire connaître 57 finalistes et 38 lauréats dans le monde, et ce grâce au soutien du public exprimé dans les médias sociaux.

L’inspiration du Prix du Public pour la Paix vient du désir le plus profond d’offrir un moyen pour rendre visibles des artisans et des artisanes de paix : tant d’hommes et de femmes, de groupes ou de communautés ayant travaillé dans l’inconnu une grande part de leur existence, à créer des conditions de paix et de justice sociale, même au péril de leur vie.

Pour une deuxième année, la vocation collective ou communautaire de ce prix prime sur l’aspect compétitif.

La période de nominations, durant laquelle il sera possible de proposer un dossier de candidature complet, y compris la formation d’une équipe de soutien, s’étendra jusqu’au 31 juillet.

Inscrivez-vous sur ce site, aimez notre page Facebook : https://www.facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Invitez vos proches à participer!

Ou envoyez-nous un courriel : prixpublicpaix@gmail.com

Pour connaitre le calendrier de cette édition et les détails pour proposer une personne ou une initiative, rendez-vous sur : https://prixpublicpaix.org/proposer-une-initiative-ou-une-personne/