SOA Watch

SOA Watch

Finaliste du Prix du Public pour la Paix
dans la catégorie Groupe solidaire pour la paix

PPP-2015-Fr-0004

SOA Watch est une organisation indépendante qui vise à fermer l’École des Amériques  de l’armée de États-Unis – School of the Americas (SOA) quel que soit le nom qu’on lui donne –  par des veillées de prières et des jeûnes, des manifestations et des protestations non violentes, ainsi que par des interventions  dans les médias et du travail législatif. Fondée en 1990 par le père Roy Bourgeois de la société missionnaire Maryknoll, l’organisation SOA Watch fêtera ses 25 ans d’existence en 2015.

Un déclencheur

Le 16 novembre 1989, six prêtres jésuites, leur collègue et la fille adolescente de cette dernière sont massacrés en El Salvador. A U.S. Congressional Task Force a déclaré que les responsables étaient connus pour avoir été formés à ladite École des Amériques à Fort Benning, base militaire de Géorgie. Ce jour-là, lors d’une première vigile, le père jésuite John Dear décrivit cet événement tragique de Kairos. Ce fut effectivement le début de centaines de protestations et vigiles pour la paix.

C’est ainsi, en 1990, que SOA Watch débute son œuvre dans un petit appartement devant l’entrée principale de la base de Fort Benning. Le petit groupe du début s’est appuyé sur le savoir et l’expérience des Américains qui avaient travaillé en Amérique latine dans les années 70 et 80.

Aujourd’hui, SOA Watch est une grande entreprise diversifiée et populaire ancrée dans la solidarité avec les peuples d’Amérique latine. Cinq employés y travaillent à temps plein. La mission de SOA Watch couvre maintenant la cause des immigrants, car bon nombre ont dû émigrer par suite de l’oppression dans leur pays d’origine.

L’École des Amériques

L’École des Amériques est un centre d’enseignement militaire créé en 1946 situé depuis 1984 à Fort Benning, en Géorgie. En 2001, elle est renommée « Institut de l’hémisphère occidental pour la sécurité et la coopération » (Western Hemisphere Institute for Security Cooperation, WHISC). Depuis sa fondation, l’École des Amériques a enseigné à plus de 64 000 militaires latino-américains les doctrines de contre-insurrection; a offert des entraînements de tirs d’élite, des formations de guerres psychologiques, d’intelligence militaire et de méthodes d’interrogatoire et de tortures. Nombre de militaires y ayant été formés, dont plusieurs dictateurs en Amérique latine, ils ont su, par la suite, mettre à profit leurs connaissances pour mener des guerres même contre leur propre peuple.

Solidarité avec les peuples d’Amérique latine

L’Amérique latine, comme plusieurs endroits dans le monde, a besoin de solides réseaux de paix pour protéger la démocratie. C’est ce que tente d’apporter SOA Watch qui cherche également à faire reconnaître la nécessité de tels efforts et le besoin criant d’engagements. Ainsi, la solidarité devient simultanément un axe d’action Nord-Sud qui veille à définir les motivations de paix globale et à éviter le développement de nouveaux conflits.

SOA Watch accomplit un merveilleux travail d’éducation auprès de Canadiens et d’Américains sur l’histoire de l’École des Amériques et son curriculum controversé. SOA Watch est connue notamment pour sa découverte d’un manuel utilisé à l’École des Amériques où des méthodes d’interrogatoires incluant la torture sont décrites.

Chaque année, SOA Watch mobilise des milliers de personnes issues de groupes très diversifiés : enseignants, étudiants, agriculteurs, syndicalistes, environnementalistes, etc.

Le fondateur

Dès 1990, Roy Bourgeois, prêtre, s’est consacré à  la défense des droits humains dans une société empreinte d’un esprit militariste. Sa passion pour la justice sociale s’enracine dans une option pour les pauvres et les opprimés, inspirée de l’Évangile et de la théologie de la libération développée en Amérique latine. Son rôle et sa pratique de la non-violence et de la solidarité ont profondément marqué l’histoire de SOA Watch.

En savoir plus sur le fondateur: http://en.wikipedia.org/wiki/Roy_Bourgeois

Et sur SOA Watch : www.soaw.org  incluant la section des organismes qui appuient SOA Watch.

Photos : https://www.google.ca/search?hl=en&site=imghp&tbm=isch&source=hp&biw=1052&bih=748&q=soa+watch&oq=soa+watch&gs_l=img.1.0.0j0i24l9.8517.21936.0.23192.9.7.0.2.2.0.161.850.0j7.7.0….0…1ac.1.58.img..2.7.850.9N4eferdngI

 

Une réflexion sur “SOA Watch

  1. Pingback: Découvrez et faites connaître le groupe SOA WATCH | prixpublicpaix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s