Narine Dat SOOKRAM reçoit sa plaque souvenir du PPP

narine-dat-sookram-pppLe 28 mai, Narine Dat SOOKRAM, le lauréat 2016 du Prix du Public pour la Paix dans la catégorie Artisan de paix communautaire et d’intégration sociale, a reçu en hommage une plaque souvenir. Cet honneur lui a été décerné pendant le Caribbean Dreams Concert à Kitchener, Ontario (Canada).

Narine Dat Sookram a accueilli cette marque de reconnaissance comme un geste doublement significatif pour lui, puisqu’il est l’organisateur de cet événement communautaire depuis 14 ans, et que de plus, cette année marque le 50e anniversaire de l’indépendance de son pays d’origine, la Guyane. La plaque souvenir lui a été remise par un membre de l’équipe du Prix du Public pour la Paix qui assistait au concert.

Citoyen d’ascendance guyanaise, il  ne ménage rien pour soutenir l’intégration des immigrants de toutes origines, non seulement dans sa ville mais dans l’ensemble du Canada, et à l’ensemble de la communauté guyanaise vivant à l’étranger.

En savoir plus: https://prixpublicpaix.org/narine-dat-sookram-2016/

Nous profitons de cette occasion pour vous partager le message de paix que Narine Dat Sookram a écrit pour le Prix du Public pour la Paix :

Mes opinions sur la paix!

ppp-2016-0005

Narine Dat Sookram

Lorsqu’il s’agit de la paix, le plus important à mon avis est que les gens se rassemblent pour célébrer la vie à l’unisson. Je pense aussi qu’il est temps que nous regardions tous au-delà de nos différences, pas seulement afin de nous respecter les uns les autres mais aussi afin de nous assurer que chaque être humain a l’égalité des chances. Une des choses que j’essaye de mettre en pratique est de vivre ma vie de manière réfléchie, parce que je crois que la paix commence chez soi et que nous sommes tous obligés de faire partie de cette démarche.

Cependant, en raison de ma passion pour un monde plus pacifique, j’ai pris l’initiative d’organiser un concert et une émission de radio communautaires afin de transmettre l’importance de la paix. Avec le concert « Caribbean Dreams », je présente des talents de différentes cultures et l’idée à l’origine de cette initiative est que je veux que la communauté dans son ensemble comprenne mieux les autres cultures, car je crois fortement que plus les gens connaissent d’autres cultures, moins ils ont tendance à porter des jugements. Mais lorsque j’y pense vraiment, il n’y a pas de meilleur moyen pour promouvoir la paix que d’avoir un ensemble diversifié de groupes ethniques sous un même toit, parce qu’à mon avis, c’est la meilleure façon de briser les barrières entre nos différences.

Mon émission de radio communautaire hebdomadaire est un autre projet qui est un moteur que j’utilise pour promouvoir la paix. L’avantage de cette émission est que je choisis les chansons diffusées et ce sont généralement des chansons que les gens des caraïbes/les antillais peuvent écouter en ayant l’impression d’être à la maison. La cerise sur le gâteau est que j’ai l’occasion de communiquer avec mes auditeurs au niveau local comme international et je peux donc les influencer de façon positive. Je veux vraiment que les gens sachent qu’il n’y a pas de formule spécifique pour promouvoir la paix dans le monde qui nous entoure, mais c’est sûrement possible lorsque nous pouvons travailler ensemble afin d’atteindre un objectif commun. Bien que la division règne sur le monde, il ne tient qu’à nous que ça cesse.

Narine Dat Sookram, Dr. honoris causa L. S. H.

10 février, 2016

Que souhaitez-vous pour faciliter l’intégration sociale? + Message de Narine Dat Sookram

24h-paix-fr-0004

Quels sont vos souhaits pour faciliter l’intégration  des plus démunis, des sans-papier, des  réfugiés et des immigrants?

Message de Narine Dat Sookram

Finaliste du Prix du Public pour la Paix dans la catégorie Artisan de paix local

Les nouveaux arrivants au Canada trouvent en lui un mentor, un guide qui favorise leur intégration au pays d’accueil en démontrant sa détermination, sa solidarité et son engagement en faveur de la paix.

PPP-2015-Fr-0001

Mon espoir est que chacun, chacune de nous prenne la responsabilité de jouer son rôle au meilleur de ses capacités pour créer un monde plus paisible. Cela demande d’accepter les personnes telles qu’elles sont, de les engager selon leurs dons, et de donner soi-même l’exemple d’une vie qui montre le chemin de la paix.

Narine Dat Sookram