Nina Meyerhof

Nina Meyerhof     

Finaliste du Prix du Public pour la Paix
dans la catégorie Artisane de paix de réputation internationale

PPP-2015-Fr-0011
Nina Meyerhof est fondatrice et présidente de Children of the Earth (COE) (Enfants du monde) une organisation mondiale dont l’objectif est d’inspirer les jeunes qui œuvrent pour la paix localement ou à une plus grande échelle, de leur donner les moyens de se réaliser pleinement et de leur permettre d’échanger.

Cette administratrice en milieu scolaire détentrice d’un doctorat en recherche, administration et politiques, profil éducation spécialisé sur l’estime de soi a été coordonnatrice de district scolaire en éducation spécialisée au Vermont pendant 17 ans. Ces années lui ont permis d’élaborer ses propres théories éducatives qu’elle a voulu mettre à l’épreuve.

En 1970, elle a inauguré le Heart’s Bend, un camp d’été pour enfants situé sur une ferme de 130 âcres, un camp axé sur les valeurs et qu’elle a géré pendant 30 ans. Profondément inspirée par la capacité des jeunes à diriger leurs initiatives, Nina a reconnu le besoin de faire  entendre leur voix dans les forums internationaux. Elle a donc fondé le COE, une organisation autonome sans but lucratif,  dont l’objectif est  d’enseigner aux  jeunes partout dans le monde que la réalisation de leur plein potentiel leur procurera d’abord la paix intérieure puis favorisera la paix dans le monde.

La fondation du COE a été un point culminant dans la carrière de Nina Meyerhof. Elle est devenue depuis une éducatrice de premier plan en plus d’une pionnière du ralliement de la conscience planétaire des jeunes. Son travail novateur pour une paix durable et ses méthodes ont atteint une soixantaine de pays et continuent de gagner du terrain.

Elle a coécrit Conscious Education: The Bridge to Freedom (co-auteure) en plus d’un guide unique d’activités spirituelles inspirées de ses méthodes intitulé  Pioneering Spiritual Activism et fondé sur le processus d’apprentissage « réfléchis, communique, agis », qu’elle a développé et qui vise à consolider la croissance spirituelle et l’action sociale. Les enseignants lui sont reconnaissants d’avoir offert deux concepts de travail avec les groupes : Conflit-Transcendance, pour aller au-delà de la résolution de conflits, et Lateral Leadership Governance Structure  (Leadership Latéral  de gouvernance).

Le COE a ouvert des succursales d’action sociale et des centres de spiritualité dans plus de 30 pays, favorisant les initiatives locales pour la paix, la protection de l’environnement, les programmes d’éducation, le développement économique, et la croissance spirituelle. Le COE publie un bulletin virtuel bimensuel d’information, distribué à une liste de 7000 personnes, détaillant les activités de l’organisation et publicisant des histoires vécues par des jeunes. Les projets du COE  regroupent aujourd’hui quelque 15 000 jeunes très actifs sur les réseaux sociaux.

Œuvrant depuis 23 ans, le COE offre des occasions de réseautage aux jeunes décideurs engagés sur la voie du changement positif.  L’objectif du COE est d’offrir un soutien à un réseau mondial de jeunes décideurs qui cherchent à mettre à niveau leurs objectifs personnels et à favoriser l’altruisme requis pour assurer le développement de liens afin de surmonter les divisions interpersonnelles, culturelles, religieuses et identitaires.

Aujourd’hui âgée de 71 ans, Nina Meyerhof se prépare à transmettre cet héritage et à lancer une nouvelle étape du COE. Ses réalisations et ses publications ont proposé des modèles éducatifs et des outils de formation ancrés dans une spiritualité consciente des enjeux éthiques d’une vie saine et du leadership des jeunes pour la paix.

Les événements du 11 septembre 2001 ont constitué un tournant dans la vie de Nina et du COE. Elle assistait à la célébration de la Journée internationale de la paix à l’édifice des Nations Unies quand la tragédie du World Trade Center a transformé la journée en chaos. Au milieu des débris et de l’incertitude, elle n’avait qu’une pensée : « nous devons nous occuper des enfants ». Elle s’est donc dirigée vers Ground Zero avec son badge de l’ONU et est entrée  dans l’Armory Building. Dans la confusion et la panique elle a lancé un appel à l’aide aux gens qui se trouvaient là en quête d’information sur leurs proches et en seulement 24 heures, elle a organisé le Kid Korner (coin des enfants) dont l’objectif était de permettre aux parents et aux enfants de s’arrêter et de recevoir information et réconfort. Les dons de matériel et d’objets on commencé à arriver et elle a remarqué que des enfants et aussi des adultes prenaient des oursons pour se consoler et s’apaiser. Ces oursons réconfortants sont immédiatement devenus la source d’inspiration du projet Teddy Bear du COE qui a dès lors mis en route la distribution d’oursons aux orphelins dans les régions éprouvées par une catastrophe telles Haïti, la Nouvelle-Orléans, l’Indonésie, le Rwanda.

Le rayonnement du travail de Nina Meyerhof dépasse toutes les frontières et le CEO ne constitue que l’une des avenues qu’elle a empruntées pour faire évoluer la conscience humaine mondiale. Son livre a été traduit en cinq langues et son programme éducatif multiculturel et spirituel pour la paix mondiale a été offert de par le monde. Elle a animé de nombreux ateliers, séminaires et sessions de formations et a participé à des travaux d’envergure tels que la rédaction de la Déclaration pour la paix universelle de Costa Rica. Elle siège en outre au Council of the Evolutionary Leaders (Conseil des leaders de l’évolution des mentalités) qui promeut l’évolution consciente, et qui regroupe des personnalités comme Deepak Chopra, Michael Bernard Beckwith, Barbara Marrx Hubbard et Neale Donald Walsh.

Au cours de la dernière année, Nina, le personnel du COE et d’autres collaborateurs ont concentré leurs efforts à mettre au point et à lancer un mouvement de conscience appelé The Global Heart for Oneness Movement (Le cœur unique du mouvement Oneness). Ce mouvement cherche à provoquer un changement de conscience dans l’humanité et à transformer le monde en un environnement durable et pacifié, invitant les jeunes à intégrer intelligence et cœur. Le COE invite 180 millions de jeunes partout dans le monde à joindre le Mouvement, à s’unir chaque jour en esprit par la méditation et à poser des gestes altruistes pour créer des changements réels. S’il n’y avait que 10 % des 1,8 milliard de jeunes âgés de 15 à 30 ans qui  devenaient conscients de leur pouvoir de changer le monde, la vapeur sera inversée et la conscience collective activée.

Nina croit que le 21e siècle a des chances réelles de voir se développer une communauté mondiale prospère et paisible fondée sur le cœur et de l’esprit des jeunes. Le COE mise sur la Millenium Generation (génération du millénaire), celle qui hérite de problèmes mondiaux qui requièrent  un niveau élevé de réflexions et d’actions positives. Selon Nina, cette génération a l’avantage spécifique de pouvoir harnacher les technologies de pointe et les sciences nouvelles pour faire un saut de conscience évolutive; ces jeunes ont seulement besoin d’espace et de soutien pour y arriver. Cet espace est celui qu’offre le COE.

Le cheminement de Nina est indubitablement synonyme de leadership planétaire. Voici une liste de projets et de forums mondiaux auxquels Nina Meyerhof a invité des jeunes et qui illustrent à merveille sa passion :

Projets 

  • En Ouganda, Peter a créé un projet d’apprentissage de l’apiculture destiné aux femmes de son village. Son entreprise est aujourd’hui devenue une source de revenu durable pour la collectivité.
  • Au Pakistan, Ashfaque, qui avait appris la méditation en Thaïlande, a partagé son expérience avec d’autres en méditant dans des parcs de la collectivité. Il s’est ainsi lié d’amitié avec une femme aveugle après qu’on lui eut lancé de la lessive au visage. Ashfaque a rapidement décidé de donner l’argent qu’il économisait en prévision d’un voyage aux États-Unis à sa nouvelle amie afin qu’elle puisse recevoir des soins à l’hôpital. L’histoire publicisée par Nina a inspiré un donneur qui a par la suite parrainé le voyage d’Ashfaque.
  • À Toronto, Mark organise une réunion spirituelle mensuelle regroupant des jeunes de diverses confessions (catholique, bouddhiste, amérindienne, etc.) et les invitant à partager leurs croyances.
  • Au Sierra Leone, Vandy qui avait participé au programme International Leadership au camp Heart’s Bend a par la suite reçu le Prix des droits humains décerné par le Hague Appeal for Peace (appel à la paix de la Haye) en Hollande pour avoir encouragé les jeunes à se détourner des armes et à rechercher la paix. Il est aujourd’hui membre du conseil de COE.
  • Au Népal, Jimmy a utilisé l’agent d’une subvention pour construire un centre d’éducation et 12 écoles pour les filles et les garçons des régions montagneuses éloignées où les écoles n’existaient pas ou avaient été détruites par des bombardements. Chrétien originaire des Philippines, où un typhon a emporté son père, Jimmy s’est assuré que tous les enfants démunis soient pourvus de fournitures scolaires. Après l’école, les enfants plantent des arbres afin de favoriser la reforestation dans cette région menacée par les glissements de terrain.
  • Au Ghana, Lawrence, qui a assisté au meurtre de son père, a plus tard rencontré le bourreau dans un camp de réfugiés et lui a pardonné son geste. Lawrence a participé à la création du Apeadu Children’s Peace Center (Centre de paix des enfants Apeadu) qui réunit les jeunes en vue de leur fournir les outils nécessaires au développement de la paix. Le COE a organisé un atelier et une retraite à cet endroit en 2013.

Forums mondiaux

Nina a invité :

  • Six jeunes du Kazakhstan à la Noosphere Conference on Global Ethics (conférence noosphère sur l’éthique mondiale);
  • Un groupe de chefs spirituels au Dhammakya Meditation Center en Thaïlande à l’occasion d’une célébration regroupant 250 000 bouddhistes;
  • Et 25 jeunes et adultes au Népal pour assister à des ateliers d’échanges culturels.

Elle a en outre :

  • Présidé le forum jeunesse du COE en Roumanie dont l’objet était de discuter de la problématique de l’estime de soi chez les Roms roumains;
  • Invité de jeunes décideurs au Universal Peace Celebration (célébration de la paix universelle) en Suisse;
  • Tenu un atelier en Jordanie visant à transcender les conflits et à établir le lien commun du dialogue au Proche-Orient entre Jordaniens, Libanais, Palestiniens et Juifs israéliens;
  • Invité des réfugiés soudanais et des élèves du secondaire au Vermont à participer à un Youth Leadership Program (programme de formation pour les jeunes décideurs) et à la Journée internationale de la paix à New York.

Témoignages

« Nina encourage tout un chacun à croître en tant qu’individu et à puiser à même le meilleur de leur vie, c’est à dire à définir leur vision, leur engagement et leur développement personnel. Elle les aide aussi à développer leur authenticité pour leur permettre de devenir des décideurs plus créatifs aux idées novatrices à la base de changements dans leurs collectivités. »

« Ma vie durant, je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui croit aussi profondément au potentiel des jeunes. Nina a passé sa vie à tisser un incroyable réseau d’amis et de connaissance qu’elle met en communication afin de favoriser divers projets de paix et de justice. Sa présence discrète mais énergique reflète ses engagements dans la vie. »

« En plus de partager son irrésistible vision du monde, Nina Meyerhof a travaillé assidûment pour les enfants et les jeunes partout dans le monde. J’ai personnellement bénéficié de son œuvre et peux donc témoigner à quel point elle a marqué ma vie en me révélant des voies ignorées vers la paix intérieure. »

« Mama Nina est une médiatrice, une arbitre et une intermédiaire qui cherche à nous aider à trouver la paix intérieure. Je vis dans une collectivité nigérienne (Afrique de l’Ouest) reconnue pour son hostilité et ses activités violente. Cependant, les enseignements de Nina nous ont appris que l’éthique pouvait contribuer grandement à la paix dont nous bénéficions maintenant. Nina Meyerhof a aussi donné aux jeunes du monde entier les moyens de trouver les outils nécessaires à l’engagement et à l’autonomie contribuant ainsi à la création d’une vie meilleure pour les plus démunis. »

« Les approches de Nina en matière de paix, de leadership par l’exemple et son aptitude à satisfaire aux besoins de tous peu importe leur milieu a eu une grande incidence sur ma vie de même que sur celle de plus de 500 de nos jeunes bénévoles. Je crois sincèrement que ses approches, si elles sont appliquées, contribueront à mettre un terme au terrorisme au Nigeria. »

« On voit souvent Nina aux Nations Unies ou à d’autres Institutions participant à des conférences d’importance politique ou sociale partout dans le monde. Elle y verbalise sa vision d’un avenir renouvelé, vantant les mérites d’une génération de jeunes décideurs et redonnant simplement espoir en proposant une perspective spirituelle au travail pragmatique à abattre. C’est grâce aux efforts soutenus de Nina que des centaines, voire des milliers de projets, d’événements, d’activités, d’ONG et d’entreprises impliquant des jeunes on pu voir le jour et s’épanouir partout dans le monde. »

« Je suis à la tête du mouvement jeunesse du Libéria. Nous travaillons avec Nina depuis cinq ans d’une façon gratifiante et encourageante. Ses méthodes pour bâtir la paix par la non-violence a aidé nos jeunes à vivre dans une paix commune après 14 ans de guerre. Aujourd’hui, elle est Mama, en raison du rôle qu’elle a joué pour nous aider à vivre en paix peu importe les différences et divergences ethniques. Son influence dépasse les frontières du Libéria et on peut la ressentir partout en Afrique de l’Ouest. Elle a aussi organisé de nombreuses conférences sur la paix dans notre région ouest-africaine ».

En savoir plus :

http://www.coeworld.org/

http://www.coeworld.org/nina-meyerhof-edd

https://www.youtube.com/watch?v=yHcEh0Z60qc

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s