MARCELINE BUDZA

Jeune femme de la République démocratique du Congo, Marceline BUDZA est connue pour son travail actif en faveur des droits humains et de l’autonomisation des femmes.

Marceline a étudié l’agronomie à l’université grâce à sa mère, qui l’a élevée, ainsi que toutes ses sœurs, et les a toutes envoyées à l’école grâce à l’argent qu’elle gagnait en cultivant et en vendant des ananas et du café.

Avec une vision claire du changement, Marceline a créé l’Association des coopératives de femmes pour la reconstruction de l’espoir des femmes (Rebuild Women’s Hope Association, RWH) en 2013. Depuis, elle travaille sans relâche pour permettre à de nombreuses femmes de retrouver leur indépendance économique et de devenir des participantes actives dans la société et l’économie.

En 2015, elle a fondé l’organisation RWH dans l’île d’Idjwi, une petite population où les meurtres battent des records et où le groupe de rebelles « Chance » avait pris toute l’île en otage, cruellement tué les dirigeants et d’autres personnes, violé les femmes au passage. Pendant cette période, elle a reçu de nombreuses menaces de la part des rebelles qui cherchaient à la tuer.

En 2016, l’organisation RWH oriente sa lutte pour aider d’autres femmes, à travers la culture du café, à faire leurs propres choix au lieu de subir un futur sans espoir; elles peuvent ainsi développer leur potentiel et devenir des membres économiquement actifs dans leurs communautés en RDC, où elles sont souvent négligées et marginalisées.

À travers l’association qui rassemble plus de 5000 femmes qui cultivent le café et grâce à son plaidoyer au niveau international, elle réussit à trouver des clients à l’étranger qui ont acheté leurs cafés à un coût six fois plus élevé qu’avant. Avec ces revenus, l’association vient résoudre de nombreuses difficultés dans le domaine de la santé que le Gouvernement n’avait pas réussi à résoudre depuis des décennies. Tout d’abord la construction de la première clinique maternelle et pédiatrique pouvant traiter plus de 100 000 femmes à Idjwi. Ensuite, la construction d’une maison qui soutient plus de 5000 femmes dans des activités génératrices de revenus (coupe et couture, saponification, boulangerie et alphabétisation), et un soutien juridique pour la défense de leurs droits. Enfin, l’aménagement d’une source d’eau potable qui aide plus de 2 500 femmes à éviter les maladies hydriques et les infections génitales.

Marceline a réussi à se présenter dans plusieurs conférences au niveau international et national pour plaider en faveur de la situation des femmes en RDC, plus particulièrement celles du Sud Kivu, ce qui lui attire des menaces quotidiennes. En janvier 2017, elle a reçu le prix international Robert Burns Humanitarian Award, décerné par le South Ayrshire Council et Scotland’s Winter Festivals, qui récompense le courage, l’engagement et l’inspiration dans l’action humanitaire.

Le 10 décembre 2019, le gouvernement français via la CNCDH a décidé de lui décerner le Prix international des droits de l’homme de la République française 2019.

Offrez vos encouragements en partageant les publications et en écrivant des commentaires!

Écrire vos commentaires au bas de cette page,
ou sur l’un des médias sociaux suivants,
ou encore en les envoyant par courriel

Sur YouTube

Sur Facebook
https://www.facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Sur Twitter
https://twitter.com/PublPeacePrize

Pour ne manquer aucune information tout en soutenant les candidats, participez à notre groupe Facebook :https://www.facebook.com/groups/publicpeaceprizeprixpublicpaix/

Par courriel : contact@prixpublicpaix.org

English
https://publicpeaceprize.org/marceline-budza/

Español
https://publicpeaceprize.org/marceline-budza-2/

(Musique de la vidéo : Kevin MACLEOD)

2 réflexions sur “MARCELINE BUDZA

  1. J’appuie M.André Jacob pour le prix du public pour la paix
    Saint John Perse disait à son allocution au prix Nobel de littérature 1960
    ILSUFFIT AU POÈTE D’ÊTRE LA MAUVAISE CONSCIENCE DE SON TEMPS

  2. Je soutiens avec joie la candidature de Madame Marceline BUDZA c’est une femme combattante dont son objectif est de remettre les sourires aux lèvres des familles pauvres a travers les activités de la culture du café. nous étions présent lorsque elle a reçu le prix international des droits de l’homme de la République française édition 2019 dans la grande salle de l’Institut Français à Bukavu en RDC

Répondre à Diiraka Vincent Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s