WORLD DAY OF THE BOY CHILD – Trinité-et-Tobago

PNG-Fr- World Child

Initiative d’inclusion sociale pour la protection des enfants garçons

Créée sous l’égide de la Journée internationale des hommes, la «Journée mondiale du garçon» a été inaugurée en 2018 par Jerome Teelucksingh, Ph.D.

Il est nécessaire de protéger l’enfant des influences néfastes de la société. Il est urgent de mettre l’accent sur la maison et l’école pour sauver le garçon. Le garçon vit dans un environnement social turbulent, ce qui le rend vulnérable à une multitude de forces négatives. Si le garçon est négligé ou élevé dans un climat de haine et de violence, il deviendra un adolescent égaré et confus. Et la prochaine transition cruciale vers l’âge adulte sera encore plus difficile. Trop de nos garçons sont invisibles et oubliés. Chaque enfant est important et dans ce parcours, personne ne devrait être laissé pour compte.

Les célébrations annuelles de la Journée mondiale du garçon, le 16 mai, servent de plate-forme aux individus, organisations et institutions pour améliorer la manière dont nous protégeons nos garçons et récupérons notre patrimoine. Les partisans de cette journée essaient de réécrire le récit stéréotypés sur la force et la masculinité en assimilant force et vulnérabilité. Ces personnes travaillent avec des partenaires clés avec lesquelles les garçons et les adolescents engageraient des discussions avec des éducateurs, des administrateurs d’école, des professionnels de l’application de la loi, des juristes, des professionnels de la santé et des prestataires de services de santé, des parents, les législateurs, les chefs d’entreprise et les défenseurs et praticiens de la paternité et des hommes.

Les objectifs de la Journée mondiale des garçons, célébrée le 16 mai, sont notamment de soutenir des initiatives existantes qui ont permis de réduire et d’éradiquer avec succès: la sous-performance scolaire des garçons adolescents, l’incidence croissante de la dépression et du suicide, leur recrutement et leur utilisation en tant qu’enfants soldats. En outre, il y a des causes sous-jacentes de la pauvreté qui conduisent les garçons et les adolescents à travailler à temps plein pour subvenir aux besoins de leur famille plutôt que de fréquenter l’école, entre autres.

Pour atteindre ces objectifs, la plateforme propose différentes alternatives. Celles-ci incluent l’emploi d’éducateurs masculins dans des communautés où  il y a de ménages sans père. En outre, la conception et la mise en œuvre d’initiatives d’alphabétisation et de programmes «inclusifs». Enfin, inclure dans le programme d’enseignement des outils émotionnels, psychologiques et essentiels à la prise de décision, grâce à une formation obligatoire sur la gestion de la colère et la résolution des conflits.

Offrez votre soutien!  Chaque «Like», Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page:

https://prixpublicpaix.org/world-day-of-the-boy-child-trinite-et-tobago/

Ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Plus sur:

https://www.bmanadvocacy.org/2019/04/18/world-day-of-the-boy-child-16-may-2019-protecting-our-boys-reclaiming-our-heritage/

Zakaria El Hamel- Maroc

Zakaria-png-Fr

Jeune militant des droits de l’homme et de la paix au Maroc

Zakaria El Hamel, militant des droits de l’homme et de la paix au Maroc, encourage une nouvelle génération à défendre la paix et les droits de l’homme dans le monde arabe en turbulence.

Zakaria el Hamel, 36 ans, est très important pour le Maroc: depuis près de deux décennies, il s’est engagé à créer une culture de la tolérance et de la compréhension en inculquant la conscience et l’appréciation des droits de l’homme. Né à Berkane, dans le nord-ouest du Maroc, Zakaria a été initié à l’égalité et à la diversité religieuse dès son plus jeune âge. Il a étudié le droit à l’université et, en 2005, il a fondé «La jeunesse pour la paix et le dialogue entre les cultures» à Oujda, où il réside actuellement.

En tant que président de Jeunesse pour la paix et le dialogue, Zakaria a commencé à collaborer avec des groupes de défense des droits humains actifs au niveau national et international afin de promouvoir l’action interculturelle. En août 2010, il a participé au Sommet international de la jeunesse pour les droits de l’homme (YHRI, pour ses initiales en anglais) aux Nations Unies à Genève en tant que délégué de la jeunesse marocaine. Cet événement lui donna une nouvelle inspiration dans les années suivantes pour aider à protéger le pays de la menace croissante du fanatisme dans les pays voisins, par la promotion des droits humains, y compris la liberté de religion et d’expression.

Zakaria a demandé encore plus d’aide: aux côtés des chefs religieux des religions catholique, islamique, chrétienne et méthodiste, il a organisé un événement interreligieux à l’église Saint-Louis d’Oujda, dans le cadre de la «Semaine mondiale de l’harmonie interreligieuse», une initiative des Nations Unies visant à accroître la paix, la tolérance et la compréhension mutuelle entre les différentes religions.

Avec la contribution de différentes organisations, il a promu les droits de l’homme, le respect de la liberté d’expression, de pensée et de conviction, par le biais d’ateliers et de conférences. Il a livré son message à des vendeurs de rue, des enfants, de jeunes leaders d’écoles et des groupes dans différentes villages et villes du pays. De l’Observatoire marocain de l’éducation au Conseil national des droits de l’homme, en passant par l’Initiative des religions unies, plus de vingt organisations et groupes ont formé des alliances. Ensemble, ils travaillent maintenant avec Zakaria et sa Fondation dans le domaine de l’éducation aux droits de l’homme dans tout le Maroc, en maintenant la longue tradition de paix et de tolérance dans ce royaume d’Afrique du Nord.

Zakaria El Hamel est aussi membre de la Fondation Anna Lindh et membre de la Coalition pour la Cour pénale internationale.

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de Zakaria El Hamel et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page:

https://prixpublicpaix.org/zakaria-el-hamel-maroc/

Ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Pour en savoir plus:

https://www.libe.ma/Zakaria-El-Hamel-laureat-du-Prix-humanitaire-panafricain_a91696.html

http://www.courrierdesafriques.net/2015/04/maroc-zakaria-el-hamel-un-jeune-resolument-engage-en-faveur-de-la-paix

 

Étienne De Jonghe – Belgique

Etienne-png-fr.png

Bâtisseur de paix, engagé dans la formation de réseaux internationaux pour la démilitarisation, le désarmement, la réconciliation et les droits des peuples.

Étienne De Jonghe a grandi en Belgique dans une Europe plongée dans les incertitudes de la guerre froide. Après des études en sciences politiques, relations internationales à l’Université catholique de Louvain, et les sciences de la paix et des conflits à l’Institut Polémologique de l’Université de Groningue, il a orienté sa vie professionnelle vers l’éducation à la paix. Pendant une trentaine d’années il fut Secrétaire général de Pax Christi International, où il a travaillé  à consolider et à développer ce mouvement né en 1945 pour la réconciliation franco-allemande.  Lorsqu’il prend sa retraite en 2008, le mouvement compte une centaine d’organisations membres réparties sur quatre continents.

Doué d’une forte capacité de contact et d’un sens profond de la justice, il a tissé patiemment des liens avec des citoyens de l’Europe centrale et de l’Est qui se sont engagés dans la société civile pour faire progresser le respect des droits humains. Dans les années critiques où  le Rwanda, la République Démocratique du Congo font appel à Pax Christi, Étienne contribue à organiser un réseau continental d’organisations qui se mobilisent pour la paix et la réconciliation. À l’appel de Mgr Oscar Romero, du Salvador, et d’autres milieux de la Colombie, du Pérou et du Brésil, un réseau continental prend forme en Amérique latine, à la défense des communautés touchées par les conflits violents et les industries extractrices de ressources naturelles.

Depuis sa retraite, Étienne participe à des séminaires, colloques et conférences aux côtés de gens avides de créer un monde libéré de la violence, pour une paix durable. Son ample connaissance des institutions européennes et des relations Est-Ouest est ainsi mise à contribution pour créer et organiser de nouveaux lieux de dialogue afin de lutter contre l’intolérance et les effets du populisme. Il s’Intéresse depuis plus de trente ans au rôle que les grandes religions peuvent jouer pour favoriser les conditions d’une paix juste et durable, par exemple en participant à des dialogues entre l’Église orthodoxe russe et l’Église catholique romaine. Aussi, il s’est régulièrement impliqué dans le CCADD, Approches chrétiennes de la démilitarisation et du désarmement  pour l’organisation des rassemblements annuels.

Présentement, il est actif au Conseil européen des leaders religieux; il siège aux conseils d’administration du Bureau international pour la paix (IPB) basé à Berlin et à Bruxelles, du Réseau européen sur les religions et les convictions (ENORB), de  VIRA, une association néerlando-flamande orientée sur des affaires internationales et réunit un grand groupe de diplomates, journalistes et académiciens à Bruxelles. Depuis 2018, au nom de Pax Christi International et avec les dirigeants de la société civile néerlandaise et  polonaise, Étienne a mis en place un projet de quatre ans (2018-2022) qui développe un réseau avec des groupes de la société civile basés sur la foi. Le but est de promouvoir la démocratie pluraliste, le dialogue et la coopération, en particulier à cause de la montée du populisme et de l’autoritarisme sur le continent européen.

Bref, par sa foi, ses convictions, son action, et avec l’appui constant de son épouse Magda Van Damme, Étienne De Jonghe est un véritable bâtisseur de paix qui mérite amplement cette reconnaissance par le Prix du Public pour la Paix.

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Laissez-nous vos commentaires au bas de cette page ou bien allez sur notre site Facebook :

https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

 

Dévoilement des lauréates et lauréats du Prix du Public pour la Paix, édition 2018

 

Le 10 décembre 2018

Ce moment tant désiré des individus et des communautés en quête d’espoir et de paix est enfin arrivé!

Le public a présenté cette année un total de 19 candidats provenant de 10 pays : quatre candidats provenant de l’Inde, trois du Pakistan, trois de la Colombie, et d’autres candidats provenant d’Argentine, Cameroun, États-Unis, Mexique, Pérou, Sierra Leone et Trinidad et Tobago. Encore une fois, la provenance des candidats est diverse comme les différents moyens que les peuples trouvent pour exprimer leur désir le plus profond de vivre en paix.

Le Prix du Public pour la Paix (PPP) est remis à 11 finalistes qui ont rempli toutes les conditions pour devenir lauréats. Le PPP reconnait l’ensemble de leurs efforts et leur contribution indéniable  à la paix dans leurs pays.

Quoi de neuf dans l’édition 2018?

Cette 5e édition du PPP a innové en développant une approche plus collaborative que compétitive. Les équipes de soutien des finalistes étaient invitées à donner leur appui et à faire connaître tous les finalistes de tout pays, et pas seulement la candidature initialement proposée. La visibilité accordée à chacun des lauréats dépend entièrement sur l’ensemble des diverses formes d’appui que le public leur a données pendant la période déterminée suivant le lancement de chaque finaliste.

Des lauréats 2018 qui transforment leur communauté

Le PPP félicite et remarque l’enthousiasme, le courage, la persévérance, le dévouement et la détermination d’hommes et des femmes, défenseurs des droits humains, environnementalistes, artistes engagés pour la paix, initiatives des médias comme la radio communautaire, le journal ou la plateforme virtuelle.

Le PPP félicite et reconnait les lauréats et lauréates comme des artisans et artisanes de paix qui réalisent leur travail pour répondre à différentes problèmes dans un contexte de guerre ou de conflits armés, de violence politique, de pauvreté, de marginalisation économique ou d’exclusion sociale. Ils orientent leurs actions sur des groupes de femmes et d’enfants victimes de violence, des handicapés physiques, des groupes vulnérables, marginalisés et exclus, pour que ceux-ci puissent accéder à une vie digne, dans la tolérance, la compassion, la solidarité, l’entraide et l’inclusion sociale. Ces artisanes et artisans de paix travaillent à promouvoir l’éducation, la non-violence et les droits des femmes et enfants au-delà des préjugés sociaux et culturels. Aussi, ils visent la résolution des conflits, la construction de la paix et la sécurité de déplacements dans les villes ainsi que la protection de l’environnement.

Le PPP les félicite aussi parce qu’ils ont réussi à développer des approches particulières qui intègrent d’une manière ou une autre,  la justice, l’économie, la culture et la technologie pour répondre aux enjeux  des sociétés actuelles. Ils sont porteurs de manières de voir le monde avec plus de tolérance et d’harmonie qui bâtissent les relations entre les hommes et les femmes sur l’égalité des genres, le respect, la non-violence et la non-discrimination. Enfin, ces initiatives solidaires et collectives deviennent des phares qui mobilisent l’espoir et construisent l’avenir dans une culture de la paix.

La mission du Prix du Public pour la Paix

Le PPP honore et célèbre le travail d’un individu ou une initiative qui a profondément contribué à la culture de la paix. Il ne leur accorde aucune compensation monétaire mais la volonté de les faire mieux reconnaitre à l’échelle planétaire, à travers les réseaux sociaux. De plus, une plaque à l’image de la représentation sur le web sera donnée en souvenir de cette distinction.

Le PPP tient à remercier toutes les personnes qui ont participé à cette édition pour leur ouverture face à la nouvelle approche plus collaborative que compétitive. Le PPP se réjouit d’offrir une visibilité à toutes les initiatives de paix, qu’elles soient connues ou non. Le seul objectif de ce prix demeure de faire connaître un maximum d’initiatives et d’artisan-e-s de paix au grand public, et ce au-delà de toute forme de compétition!

L’Équipe du Prix du Public pour la Paix

***********

L‘équipe du Prix du Public pour la Paix recherche continuellement des correspondants dans divers pays, des artistes, des musiciens, des volontaires pour la rédaction, la traduction et les communications entre autres, pour contribuer au processus de reconnaissance des initiatives et artisan-e-s de paix dans le monde!

Écrire à : contact@prixpublicpaix.org

Envoyer des commentaires

Liste des lauréats

Maria del Carmen Fuentes Quesada

Artisane de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour toute une vie consacrée aux plus pauvres afin qu’ils puissent accéder à une vie digne, dans la tolérance, la compassion, la solidarité, l’entraide et l’inclusion sociale. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Maria del Carmen Fuentes Quesada PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/maria-del-carmen-fuentes-quesada/

 Lenin Raghuvanshi

Artisan de paix, lauréat du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour l’enthousiasme et le courage d’un homme engagé pour les droits humains des Dalits et des groupes marginalisés, porteur d’une vision lumineuse qui mobilise l’espoir et construit l’avenir avec le mouvement NEO-DALITS. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Lenin Raghuvanshi PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/lenin-raghuvanshi/

Dur Khan

Artisan de paix, lauréat du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour sa persévérance dans la quête de la paix et la résolution des conflits et pour son travail en tant que défenseur des droits humains et de l’environnement. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Dur Khan PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/dur-khan/

Inés Palomeque

Artisane de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour son engagement comme éducatrice dédiée à  la prévention de la violence chez les enfants et les jeunes ainsi qu’à la mise en place d’initiatives pacifistes et solidaires qui contribuent à établir une culture de la paix. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Ines Palomeque PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/1474-2/

Nilanjana Sanyal

Artiste engagée pour la paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour la promotion de la paix comme fruit de la justice sociale, remarquée par sa contribution à la réflexion sur des enjeux du développement durable et inclusif des ruraux pauvres, des défavorisés, des handicapés physiques et des filles. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Nilanjana Sanyal PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/nilanjana-sanyal/

 David et Renate Jakupca

Artistes engagés pour la paix, lauréats du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour avoir intégré dans une approche révolutionnaire l’alliance de l’économie et de la culture avec la technologie pour une paix juste en harmonie avec la nature. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix leur remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

David and Renate Jakupca PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/david-et-renate-jakupca/

SAFECITY

Initiative de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour contribuer à rendre les villes plus sécuritaires en encourageant l’égalité d’accès aux espaces publics pour tous, en particulier les femmes, au moyen d’une plateforme virtuelle. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

SAFECITY PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/safecity/

 PazalaMujer

Initiative de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour l’engagement courageux de jeunes femmes à la radio communautaire afin de diffuser des propositions sur la construction de la paix et le droit à une vie sans violence. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

PazalaMujer PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/pazalamujer/

Le journal «THE EYE»

Initiative de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour son programme de promotion de la tolérance démocratique qui a permis de rebâtir la coexistence de différentes communautés dans un pays marqué par la violence politique. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

THE EYE Newspaper PPP 2018

 

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/le-journal-the-eye-2018/

INTERNATIONAL MEN’S DAY

Initiative de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour la promotion d’une vision du monde de tolérance et d’harmonie qui bâtit les relations entre les hommes et les femmes sur l’égalité des genres, le respect, la non-violence et la non-discrimination. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

INTERNATIONAL MEN DAY PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/international-mens-day-2018/

Miraj Bibi

Artisane de paix, lauréate du Prix du Public pour la Paix 2018

Distinction octroyée pour son dévouement et sa détermination à promouvoir sans relâche l’éducation des femmes et des enfants défavorisés au-delà des préjugés sociaux et culturels, devenant un symbole de l’engagement social au service de plus démunis. FÉLICITATIONS!

Voici la plaque que le Prix du Public pour la Paix lui remet dans sa langue pour souligner cette honorifique distinction :

Miraj Bibi PPP 2018

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/miraj-bibi/

Miraj Bibi

miraj-bibi-ppp-2018-fr

Enseignante à l’école primaire, bénévole et activiste pour l’éducation des femmes

Miraj Bibi, jeune enseignante du Département de l’éducation de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan,  a joué un rôle actif dans l’éducation. Elle a créé un centre de scolarité gratuit pour garçons et filles pauvres dans sa ville natale, Khot Valley, où elle a transmis des compétences de base.

Bien connue pour sa militance, sa capacité de  discernement, son intégrité, son attention envers les pauvres et son dévouement, elle a affronté sans relâche les préjugés sociaux et culturels et a émergé comme une icône de l’éducation des femmes à Chitral.

Consulter son profil complet : https://prixpublicpaix.org/miraj-bibi/

Comment offrir votre appui : https://prixpublicpaix.org/finalistes-2018/

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette finaliste et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

https://www.facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

International Men’s Day

international-men-s-day-ppp-2018-fr

Initiative de paix et de transformation sociale

La Journée internationale des hommes fait la promotion d’un mode de vie, d’une manière de voir le monde qui diffèrent du modèle social existant, afin de permettre aux prochaines générations de mieux vivre dans la tolérance, l’acceptation mutuelle et l’harmonie entre les sexes.

Célébrée chaque année le 19 novembre en 80 pays, cette Journée a été fondée en 1999 à Trinité-et-Tobago pour mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés les garçons et les hommes dans une perspective globale de non-violence et de paix. Les thèmes explorés au moyen d’activités très variées sont la santé mentale, la paternité et la réduction des inégalités entre les sexes. Avec la participation d’organisations pour la paix, de mouvements de femmes, de politiciens et d’individus les promoteurs travaillent à la recherche d’une voie de transformation des rapports sociaux.

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/international-mens-day-2018/

Comment offrir votre appui : https://prixpublicpaix.org/finalistes-2018/

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix:

https://www.facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

SAFECITY

 safecity-ppp-2018-fr

Une initiative virtuelle qui améliore la sécurité des femmes et des filles en milieu urbain

Safecity est un organisme à but non lucratif aux États-Unis sous le nom de Red Dot Foundation Global et en Inde, es connu en tant que Red Dot Foundation. Fondée et dirigée par ElsaMarie D’Silva, cette équipe vise à rendre les villes plus sécuritaires en encourageant l’égalité d’accès aux espaces publics pour tous, et de cette façon améliorer la vie des femmes, des filles, des jeunes et des personnes âgées grâce à la sensibilisation, à l’interaction et à l’éducation.

Safecity encourage les victimes de harcèlement sexuel (principalement des femmes et des filles) à partager leurs histoires, à apprendre qu’elles ne sont pas seules en tant que « victimes », à se sentir capables de se défendre et d’affronter l’agresseur.

Ces données, qui peuvent être anonymes, sont regroupées sur une plateforme virtuelle sous forme de points chauds sur une carte indiquant les tendances au niveau local; cela permet, entre autres, de mieux comprendre le paysage «sécuritaire» d’une région et de prendre la décision la plus éclairée lorsque les gens veulent y aller. Cette information est utile pour que les individus, les communautés locales et l’administration locale puissent identifier les facteurs à l’origine des comportements violents et de travailler sur des stratégies pour trouver des solutions.

Consulter le profil complet : https://prixpublicpaix.org/safecity/

Comment offrir votre appui : https://prixpublicpaix.org/finalistes-2018/

Offrez votre soutien!  Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette initiative et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

https://www.facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Inés Palomeque

ines-palomeque-ppp-2018-fr

Enseignante et pacifiste consacrée à la promotion d’une culture de la paix

Inés Palomeque, de l’Argentine, enseignante et directrice d’école, spécialisée en  philosophie de l’enfance, conçoit l’éducation pour la paix chez les enfants et les jeunes comme un droit humain fondamental et une clé pour la paix et le développement durables.

Fondatrice de l’organisation internationale MILENIOS DE PAZ (MMP), cette éducatrice travaille à la mise en place d’initiatives pacifistes  et solidaires qui contribuent à  établir une culture de la paix à travers l’éducation, l’art, la science et la culture.

Depuis vingt ans, elle consacre son temps à  la prévention de la violence et à la diffusion des voix des enfants et des jeunes pour construire des ponts reliant les mentalités et les valeurs d’une nouvelle ère.

Consulter le profil complet: https://prixpublicpaix.org/1474-2/

Comment donner votre appui:https://prixpublicpaix.org/finalistes-2018/

Offrez votre soutien! Chaque Like, Commentaire, Partage augmente la visibilité de cette finaliste et fait connaître sa contribution à la justice et à la paix.

Offrez votre appui: https://facebook.com/publicpeaceprize.prixpublicpaix/

Offrez votre soutien aux finalistes de la catégorie «Initiatives d’éducation et des médias pour la non-violence et la paix»

PAZABORDO

pazabordo-ppp-2017-fr

Dans le sud de Barranquilla, 4e grande ville de Colombie, le réseau des jeunes a mis au monde Pazabordo, initiative citoyenne de 15 jeunes qui leur permet de participer à la reconstruction de la paix dans leur communauté par le biais de la radio. Ayant reçu du soutien financier du ministère de la culture, Pazabordo a été en mesure de financer une série de 10 programmes sur la radio communautaire du quartier sud de Barranquilla et de ses environs, entre septembre et décembre 2016.  Ces programmes ont permis aux jeunes de raconter leur histoire et aussi de partager leurs projets pour la paix. Grâce à cette initiative citoyenne, les jeunes ont eu l’occasion de préparer le contenu des émissions et de les livrer. Pazabordo, c’est avant tout une invitation à participer au processus de paix, dont le contenu a été créé et géré par les jeunes.

Lire la suite
https://prixpublicpaix.org/pazabordo/

___

“CRECIENDO EN AMOR” – FUNDACIÓN PIES DESCALZOS

coraline-parmentier-ppp-2017-fr-3

« Creciendo en Amor » ou Grandir dans l’amour est un des projets pour les enfants et leur famille créés avec l’appui de la Fundacion Pies Descalzos. Creciendo en Amor a pour mission d’ofrir des outils aux parents et de les guider en ce qui concerne l’évolution et le développement de leurs enfants, couvrant les aspects physiques, émotionnels, sociaux, intellectuels et créatifs. En somme, des outils pour améliorer la communication et la compréhension mutuelle dans un environnement propice au développement. La Fundacion Pies Descalzos est une ONG fondée en 1997 par l’artiste colombienne Shakira. Elle a pour mission d’aider les enfants en situation de vulnérabilité grâce à un modèle qui met l’école au centre du développement communautaire. Ce programme « Creciendo en Amor est transférable dans n’importe quelle partie du pays et fait réellement la promotion de la paix à travers le bon voisinage et l’éducation.

Lire la suite
https://prixpublicpaix.org/creciendo-en-amor/

___

Le journal « THE EYE »

the-eye-newspaper-ppp-fr

Le journal “The Eye” a été nominé pour sa promotion de la tolérance démocratique dans les communautés de Donga Mantung, dans les régions du Nord-Ouest du Cameroun. Après les élections municipales et législatives de 2013, des foyers, des mariages, et des familles entières ont été brisés. La politique était devenue un instrument de précarisation de la paix et même de destruction ; des batailles faisant irruption pendant des campagnes, des candidats ayant été amenés en  cour, et des milliers de citoyens aux opinions politiques divergentes n’étaient plus capables de se parler. Le journal “The Eye” a mis sur pied un programme de reconnaissance pour encourager la tolérance en démocratie et en politique et rebâtir la coexistence des différentes communautés. Grâce à ce programme, de nombreuses familles ont été remerciées publiquement pour souligner leurs efforts de promotion de la tolérance en politique.

Lire la suite
https://prixpublicpaix.org/le-journal-the-eye/

___

Comment offrir notre soutien/vote aux finalistes?

Chaque visite d’un nouveau visiteur sur la page de profil du finaliste
chaque « j’aime » sur la page Facebook ou Twitter
= 1 appui/vote

Chaque partage des annonces sur la page Facebook ou « retweets » sur Twitter
= 2 appuis/votes

Chaque commentaires d’appréciation ou d’encouragement
publiés sur le site, la page Facebook ou le compte Twitter
ou encore envoyés par courriel à  contact@prixpublicpaix.org
= 3 appuis/votes

Inscrivez-vous sur notre site, « aimez » notre page Facebook ou suivez-nous sur Twitter pour connaitre tous les détails, invitez vos proches à participer!

Restez branchés,
les profils d’autres finalistes seront publiés durant les prochains jours!

Que souhaitez-vous pour les jeunes? + Message de Nina Meyerhof

24h-paix-fr-0022

Quels sont vos souhaits pour que tous les jeunes, garçons et filles, quelle que soit leur condition, aient un plein accès à l’éducation, tout en étant respectés dans leurs choix et orientations?

Cliquer ici et répondre sous forme de commentaire au bas de l’article.

* * * * * * *

Message de Nina Meyerhof     

Finaliste dans la catégorie Artisane de paix de réputation internationale

Pionnière du ralliement planétaire des jeunes pour la paix au 21e siècle, cette éducatrice américaine a fondé l’organisation mondiale Children of the Earth/Enfants du monde, répandue en une trentaine de pays. Ses publications et ses réalisations ont proposé des modèles éducatifs et des outils de formation ancrés dans une spiritualité consciente des enjeux éthiques d’une vie saine et du leadership des jeunes pour la paix.

PPP-2015-Fr-0011

Chers amis et chères amies, en ce jour où nous nous réunissions pour cette Journée mondiale de la paix… que notre rêve devienne réalité. C’est à chacun et chacune d’entre nous de donner de notre cœur et de partager notre attention pour les autres. C’est ensemble que nous bâtirons cette paix durable sur la Terre. C’est le temps de laisser aller ce qui nous sépare pour expérimenter ce que c’est d’être une seule Humanité. La science a prouvé que nous sommes interdépendants et étroitement liés. Vivons dans cette compréhension. Cherchons à l’intérieur de nous cette paix innée avec laquelle nous pouvons bâtir des relations harmonieuses et paisibles. Que la Paix règne dans nos cœurs. Que nos enfants et leurs futurs enfants vivent dans la Paix. Que la Paix règne sur la Terre.

– Nina Meyerhof